COMMERCES ET ENTREPRISES

 

Entreprises

Artisans

Commerces

Services

Professions Médicales et Paramédicales

Restaurants & Bars


Jusqu'à la fin des années 60, l'activité traditionnelle et dominante a été la production maraîchère dont plus de 60 % est actuellement exportée vers Bâle dans le cadre d'une Convention Franco-Suisse de 1938 qui a accordé le bénéfice, dans certaines limites, de la franchise douanière pour les produits locaux exportés sur le marché bâlois. Et qui ne connaît pas les fameuses asperges de Village-Neuf récoltées dans le terrain sablonneux du terroir qui attirent une nombreuse et lointaine clientèle dans les 8 restaurants que compte la commune.

C'est vers 1970 que l'activité économique locale a connu une transformation importante avec l'implantation, dans une zone industrielle gérée avec le S.I.P.E.S. des 3 Frontières qui a fusionné en 2001 avec le District des Trois Frontières pour devenir la Communauté de Communes des Trois Frontières, de nombreuses entreprises industrielles qui emploient à Village-Neuf même, environ 1000 personnes alors que la population locale s'établissait à 3157 habitants au dernier recensement général de 1999.

La coexistence de ces nouvelles activités industrielles et des activités maraîchères traditionnelles constitue l'atout majeur de Village-Neuf pour le présent et surtout pour le futur.
Le maintien de vastes espaces maraîchers dans l'agglomération même de sa périphérie où se trouve également la Réserve Naturelle de la Petite Camargue Alsacienne, façonne le cadre de vie local et attire une population qui cherche à s'établir dans un environnement préservé, à proximité toutefois des centres urbains industriels.